Category Archives for "CREER SON PRODUIT"

Mai 25

COMMENT TROUVER VOTRE IDÉE D’ENTREPRENARIAT?

By admin1598 | CREER SON PRODUIT , MARKETING

plan , idée

Pas facile, mais pas impossible

Face aux défis du salariat et à la rengaine quotidienne du ” pas d’embauche”, “chômage technique”, “chômage” tout court, renvoi, précarité de l’emploi, salaire insuffisant, etc. il est de plus en plus question ces dernières décennies, de tourner le dos à l’entreprise pour se tourner vers l’entreprenariat.

La complexité même du concept se révèle à la multiplicité du terme.

Aussi dévoyé qu’incompris, on jongle tant bien que mal pour désigner cet élan, par des termes multiple et varié. Exactement comme la multitudes d’opportunités qu’il dévoile.

Entreprenariat, auto-emploi, entrepreneuriat, web entrepreneur, auto-entrepreneur, c’est à y perdre son latin.

Mais là encore n’est pas le plus dur à parcourir dans cette axèse.

Quand on a fini par se trouver un terme qui est plus facile pour nous à prononcer, eh oui souvent le seul critère de choix du terme est celui-ci, il nous faut encore répondre à divers problématiques.

  • Comment entreprendre?
  • où trouver les information?
  • par où commencer?
  • où trouver l’argent pour démarrer?
  • comment trouver des produits?
  • quelles offres ou quels services proposé?
  • comment trouver des clients?
  • comment trouver L’IDÉE?
  • comment faire pour ne pas échouer?

Toutes ces problématiques font que parfois on jette même l’éponge avant même d’avoir commencer à y bien réfléchir.

Le plus dur, c’est lorsque les troubadours de la réussite magique s’y mettent pour vous vendre l’illusion que tout se fait en un tour de main, comme touché par la main miraculeuse du CHRIST.

Voilà LE système à copier pour réussir à 100%

Le secret pour réussir en 48H…

LOL

Tout ce baratin infantile pour faire croire que l’entreprenariat ou l’entrepreneuriat, bon choisissez votre terme hein, est le coup de baguette magique qui va transformer votre vie.

Halte là, je dirai même “HARO sur le baudet” STOP

Se lancer comme indépendant , ou comme entrepreneur, est un exercice difficile mais pas impossible.

L’entreprenariat est un métier

Comme pour tout métier ou toute profession, sur cette terre des hommes, entreprendre est un processus qui exige une planification clair et précise.

On ne se lance pas en entreprenariat: c’est un métier.

Prudence DeSeya

Avant même de penser à votre offre, à l’argent que vous pouvez gagner, à la réussite, au succès, aux clients etc vous devez commencer le processus de création de votre entreprise par le questionnement.

Vous devez commencer par mener méthodiquement la réflexion d’abord sur vos motivation, puis sur vos capacités avant de réfléchir aux opportunités.

Il est important de mener posément la réflexion par un processus de questionnement.

Pourquoi?

Le questionnement introspectif, vous emmènera à découvrir les piliers sur lesquels vous pourrez certainement vous poser pour trouver l’idée rare qui va vous assurer le succès. Ce questionnement se fait de façon méthodique et nous allons essayer de le faire ensemble.

1. Quelle est “MA” motivation?

Il est important avant de commencer toute chose, de savoir exactement POURQUOI? on veut faire cette chose.

Les raisons les plus courantes et les plus évidentes quand les gens veulent se lancer sont les suivantes:

  • gagner de l’argent: c’est le top lauréat
  • être riche: son compère du quartier
  • être son propre patron: le non moins lauréat

Cet trident des motivations à l’entreprenariat, est l’une des raisons des échecs répétés des entrepreneurs et surtout des entrepreneurs 2.0 du net.

Il est vrai que lorsque l’on s’engage dans un business, la rentabilité est une des réalité à prendre en compte. Je dis bien “une” et non “LA”.

Pourquoi?

Parce que la vrai raison, la motivation principale qui devrait vous pousser à entreprendre, est le désir d’apporter plus de sens à votre vie et à transformer en mieux celles des autres, celles de votre communauté.

En français facile, il faut entreprendre pour être plus épanouie et pour pouvoir apporter une solution aux besoins, à la douleurs, aux problèmes des autres.

Un entrepreneur qui réussit est un entrepreneur dont le produit, le service ou l’offre est “LA” solution pour “un” besoin précis

Y a t-il une demande, un besoin?

La seconde étape du questionnement se fait sur le besoin, la demande de votre communauté, de vos potentiels clients.

Le marché comme on le dit, est le lieu de croisement entre l’offre et la demande. Plutôt que de rechercher d’abord à élaborer une offre puis à voir qui est ce qui pourrait en avoir besoin, voir même qui est ce qui pourrait l’acheter, il faut faire le chemin à l’envers.

Commencez par identifier autour de vous les besoins, la problématique réelle et majeur de ceux qui vous entourent, de votre communauté, de vos clients potentiels.

Quel est leur plus grosse douleur? Qu’est ce qui les préoccupent au point de les empêcher de dormir parfois? Quelle est la situation qu’ils n’aimeraient pas revivre?

Posez-vous ces questions et réfléchissez pour répondre en vous mettant dans la peau des autres. Vous pouvez même tout simplement le leur demander sous forme d’enquête ou de questionnaire.

Et voici les question qui leur sont semblable pour vous aider à approfondir votre recherche.

Quelles sont les aspirations, les désirs des gens autour de moi? Quels sont leurs objectifs récurrents ? Qu’est ce qu’ils recherchent le plus? Quel est le but qu’ils veulent atteindre dans leur vie? Quels sont les obstacles qui les ont freiné? Les échecs qu’ils ont essuyé?

En répondant à ces questions, vous pourrez identifier alors de façon clair et précise la demande, le besoin et les aspirations de vos potentiels clients. Et dès lors, vous pourrez vous baser dessus pour poser votre offre, votre expertise.

Qu’est ce que je suis capable de faire?

Maintenant que vous avez poser la réflexion sur votre motivation, que vous avez recensé les besoin , la demande de vos clients potentiels, il est temps pour vous d’identifier vos compétences et votre habileté.

Lorsque je parle de compétences, d’expertises, ou d’habiletés, je ne résume pas cela essentiellement à des diplômes ou des connaissances académique que vous avez ou pas.

Grâce à la révolution numérique, être entrepreneur aujourd’hui, n’impose pas de faire partie forcement d’un “caste”, d’un cercle”, d’une “élite”. Tout le monde peut entreprendre.

Regardez en vous, il y a certainement une activité pour laquelle vous êtes doué. Ou tout simplement, il y a quelque chose qui vous passionne. Vous avez peut être appris et maîtriser l’art de réaliser certaines choses: ce que j’appelle des habileté.

Vous savez chanter, coudre, tisser, faire des photos, dactylographier. Vous manier correctement la langue de molière, de Shakespeare, de Mao TSE ou qui d’autre. Vous êtes artisan, vous savez dessiner. Vous avez une technique particulière de faire l’élevage, de cultiver et produire du vivrier, etc.

Tout ce savoir-faire, ces savoir-être, vous pouvez les transformer en savoir faire-faire. C’est à dire vous pouvez les transmettre et les apprendre à d’autre.

Ainsi donc, que vous soyez diplômés, certifiés ou pas, vous avez en vous quelque chose que vous maîtrisez, ou qui vous passionne.

Identifiez toute ces choses, et classifiez les par critères de choix: ce qui vous parle le plus à ce qui vous parle le moins.

Mon expertise répond à quel besoin Réel?

Lorsque vous avez finis de mener ainsi, la réflexion, et que vous avez réunis toutes les informations pouvant vous aider à y répondre, tout ce qui vous reste à faire à ce niveau, est de voir les points communs entre ces différentes informations.

Laquelle de vos compétences, savoir-faire, savoir-être, ou habileté peut vous permettre de soulager une douleur, un besoin ou la problématique majeur et réelle de vos potentiels clients? Ou tout simplement de votre communauté, de ceux qui vous entourent, ou de vos fans?

En mettant en relation ce que vous avez comme expertise et les besoins, la demande vous allez trouver votre IDÉE, c’est à dire le premier pilier pour bâtir votre entreprise.

La réflexion ne s’arrête pas ici, mais mon post oui.

Dans un autre article, je vous expliquerai comment élaborer votre idée en une offre ou mieux encore comment transformer l’idée majeur que vous aurez sortie de ce questionnement en offre de produit ou de service.

>